Randonnée itinérante en bivouac dans les montagnes d'Antalya

Itinéraire : du lac de Beysehir à Antalya

Zone géographique :dans les parcs nationaux de Beysehir & du canyon de Köprülu

Traversant la chaîne du Taurus du nord au sud, ce parcours itinérant commence en Anatolie par d'incroyables galops au bord du lac de Beysehir et s'achève dans l'arrière-pays méditerranéen par un large passage à gué sur la rivière de Köprülü.

Il se caractérise par la traversée d'une grande variété de paysages, des plages de sable, des forêts de chênes, des champs de roseaux, des vallées rocheuses, des oueds, des alpages, des pierriers, des forêts de pins parasols, de châtaigniers et d'arbousiers, des vergers de vignes grimpantes et de grenadiers, sans oublier l'impressionnant canyon de Köprülü, qui a donné son nom au parc.

Vous découvrirez aussi le site de Selge, situé sur le chemin historique de Saint Paul, doté de formations rocheuses étonnantes et de vestiges romains, un petit bijou blotti entre deux montagnes.

Parler de kilomètres en montagne n'a pas beaucoup de sens, mais sachez que le parcours sera rapide et rythmé ! Des galops fréquents, dont quelques-uns inoubliables ; des trots, du pas bien sûr, mais aussi des passages à pied sur terrains escarpés : chaussures de randonnées et pieds montagnards obligatoires.

Dans ce chaos calcaire qui caractérise cette région, nous empruntons de nombreuses pistes galopantes, quelques routes (obligatoires aux passages de col), des sentiers envoûtants, une voie romaine pavée et quelques improvisations le long des torrents et rivières...

Une randonnée aux mille et une facettes, pour cavaliers confirmés ayant soif d'aventure et de paysages insolites.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Itinéraire

Jour 0 : Arrivée à l'aéroport de Konya à 18h55 par le vol TK2038, vous êtes transféré (1h30) à votre hôtel sur les bords du lac de Beysehir. Dîner avec le groupe et l'équipe à 21h00.

Jour 1 : Matinée très équestre, belle et rapide, avec de nombreux galops en bordure du lac, sur des pistes de terre, bordées de petits chênes. Déjeuner coloré par les barques des pêcheurs, le bleu du lac et le jaune des roseaux !

L'après-midi, nous remontons le delta sud du lac, où des centaines de vaches sont lâchées sur ces espaces plats et herbeux ; nous rejoignons la route et traversons un village typé où se côtoient modernité et tradition. Marche en oued jusqu'à ce que le canyon nous oblige à bifurquer dans une forêt de chênes. Le camp nous attend au milieu d'une clairière.

Jour 2 : Par un large sentier qui servait autrefois aux transhumances, nous montons vers une forêt de hêtres et de chênes. Changement de décor rapide après un galop en sous-bois : nous arrivons au bas des premiers alpages du Taurus. Sur les pistes de terre, nous croisons des chevaux en liberté et les évitons en forçant l'allure. Marche de 20 minutes dans un étroit canyon pierreux et remise en selle pour un galop dans un décor exceptionnel : des deux côtés d'un oued très large, des pins parfois gigantesques poussent sur un tapis de verdure parsemé d'énormes blocs rocheux. Des bergers à dos d'âne poussent leurs brebis et chèvres durant notre déjeuner.

L'après-midi, nous passons un col très minéral avant de redescendre par une longue piste nous offrant une vue entière sur la vallée. De pins parasols en sous-bois, nous trouvons notre campement sur un vert pâturage bordé d'une montagne et d'un ruisseau.

Jour 3 : Nous commençons la journée par une descente dans un magnifique ravin, sculpté par un ruisseau au milieu de ronds blocs de roche ; le sol est entièrement recouvert d'aiguilles de pins. Descente au pas, parfois en main, sur un sentier de cailloux et de galets, traversant les champs en terrasses d'un village, une garrigue puis une forêt.

Après un long galop au bord d'un canal, nous déjeunons au bord d'une rivière d'où l'on aperçoit des tombes romaines sculptées dans la falaise.

Ce court après-midi est un régal pour les amateurs de monte rapide et ludique : 9 km en bord de rivière alternant sable, gravier et piste de bord de champ : cadence alternée, slalom entre les buissons... C'est avec le sourire que nous arrivons à la seule maison d’hôtes des environs : chez Erdins, une famille adorable qui nous accueille avec un repas traditionnel.

Jour 4 : Nous quittons le village et la brume matinale du cours de la rivière, pour nous engager sur un sentier muletier parfois escarpé qui domine le canyon de Köprülü. Après le passage d'un pont traversant le canyon, nous entamons une montée sur une piste asphaltée très peu empruntée. Nous déjeunons à la sortie d'un curieux village construit entre roches et châtaigniers. Dans ce paysage féerique, de notre imaginaire pourrait surgir un troll !

Le paysage est enchanteur, nous sommes décontenancés par tant de beauté ; réalité ou sort jeté par un de ces lutins des forêts ?

Les roches de Selge, le cratère du météore, le canyon sont visibles au pas et au galop, depuis une piste en altitude.

Jour 5 : Nous quittons Selge et son théâtre antique par une piste forestière qui invite au galop pour nous amener à l'un des passages les plus étonnants de ce parcours : une piste creusée sur le flan d'une falaise quasiment verticale. Relativement large, nous serons à plusieurs centaines de mètres au dessus de la vallée !

Après 40 minutes de bonheur et quelques passages à pied plus tard, nous déjeunons sous d'immenses platanes abritant une fontaine.
Nous entamons la demi-journée la plus physique sans doute, pour les chevaux comme pour les cavaliers. Une forte montée dans les champs puis la forêt nous amène à l'un des endroits les plus sauvages et escarpés de cette randonnée. Magnifiques alpages, inaccessibles autrement qu'à pied ou à cheval. Après de courts galops, nous descendons à pied, les chevaux en main sur un sentier muletier. Pas de danger de chute, mais une concentration nécessaire pour les chevaux comme pour les hommes pour franchir ces 3 pierriers de 400 m en une bonne heure. Nous pénétrons une forêt et arrivons au camp situé dans une large clairière.

Jour 6 : Nous descendons de notre montagne par une large piste en lacet bordée de surprenantes roches granitiques, d'une forêt de pins et d'arbousiers, puis arrivons à la plaine. Le tempo de l'après-midi est actif avec des séries de galops de champ en champ, un passage de rivière à gué pour arriver au camp posé sur une plage en bord de rivière.

Transfert à votre hôtel par véhicule.

Jour 7 : Après le petit déjeuner, transfert à l'aéroport d'Antalya. 

Conditions :

- Niveau équestre : intermédiaire + (à l'aise en extérieur) à confirmé.
- Groupes : de 4 à 8 personnes
- 5h30 à 6h à cheval par jour
- 25 à 40 kilomètres par jour avec arrêt à une nouvelle étape chaque soir
- Allure : principalement au pas, trots et galops chaque jour. Passages à pied avec cheval en main en terrain escarpé parfois long (30 minutes)
- A midi, pique-nique que les cavaliers emportent dans leurs sacoches (pour 2017)
- Le poids des cavaliers sur la randonnée itinérante est STRICTEMENT limité à 90 kg (pesée à l'arrivée).
- Bonne condition physique essentielle
- Logistique : par véhicule d'intendance 4x4

Attention : Cette randonnée itinérante en bivouac n'est confirmée qu'à partir de 4 inscrits. Si moins de 4 inscrits au moment du départ, la randonnée peut être proposée avec supplément tarifaire.

Dates 2018 : Du 28 Octobre au 04 Novembre

Autres dates possibles sur demande.


Tarif : 1500 Euros

 

Description:

Une formule conviviale pour les adeptes de la vie en extérieur et du camping.

Vous atteignez à chaque fin de journée le camp monté sur un nouveau lieu d'étape, dans un beau site panoramique ou un lieu accueillant. Nos lieux de bivouac exclusifs sont tous situés dans le parc national de Beysehir et dans le parc de Köprülü Canyon.
Le camp comporte une grande tente circulaire, identique à celles qu'utilisent encore les dernières familles nomades de Turquie. Les repas se prennent 'à la turque', c'est-à-dire assis par terre sur le tapis, autour d'un plateau posé au sol, sous la tente commune ou dehors près du feu de bois. Le camp possède également un coin wc et une tente de douche, comprenant un grand pichet d'eau que vous ferez chauffer sur un réchaud à gaz.

Vous passerez 4 nuits sous tentes tipi deux places avec matelas individuels fournis. Vous passerez la nuit d'arrivée, la nuit du mercredi et la nuit du départ dans des hôtels ou en maisons d’hôtes.

Chambres doubles comprenant wc et salle de bain individuelle.

Supplément chambre individuelle (applicable uniquement si vous ne souhaitez pas partager votre chambre et selon disponibilité) : 20 à 25 Euros par personne et par nuit à régler sur place.

Pension complète. Le déjeuner est un savoureux pique-nique que les cavaliers emportent avec eux, comprenant chaque jour une spécialité locale. Pour le dîner : plat traditionnel cuit sur le feu, salade et fruits. Petit-déjeuner continental. L'eau minérale, le thé et le café sont offerts. Boissons alcoolisées (vin, bière) et sodas disponibles en option.

Au camp, votre participation est requise pour :
- seller/desseller votre cheval, l'attacher pour la nuit, l'abreuver soir et matin, aider à le nourrir;
- monter/démonter votre tente et remettre le matériel en place dans le véhicule logistique.

Le camp change de place chaque soir. Vos bagages suivent dans le véhicule logistique. Préférez plusieurs petits bagages plutôt qu'un seul trop lourd.

Prévoyez un « bon » sac de couchage, une lampe torche, serviettes de toilette. La première et deuxième nuits peuvent être « froides », car nous serons en altitude.

Transports:

L'aéroport le plus proche du point de départ de la randonnée est Konya, desservi depuis Istanbul (9 vols quotidien). Depuis l'aéroport de Konya, il y a 100 km jusqu'au lac de Beysehir. Un minibus vous attendant à la sortie du vol TK 2038 (partant d'Istanbul à 17h30 et arrivant à 18h55) vous y conduira en 1h30.

Des vols moins chers sont possibles plus tôt en journée, mais cela vous obligera à attendre notre minibus à l'aéroport ou à prendre un taxi : compter 120 € (de une à trois personnes).

L'aéroport le plus proche du point final de la randonnée est Antalya, très bien desservi, même depuis l'étranger.

N'hésitez pas à prolonger votre voyage de quelques jours afin de profiter des charmes de la côte méditerranéenne. Si vous souhaitez des informations à ce sujet, n'hésitez pas à nous le demander.

Note : Pour ceux qui souhaitent arriver et repartir par Antalya, sachez qu'un bus d'Antalya à Beysehir met 6 heures à joindre les deux villes; il y a pour le moment 4 compagnies régulières : les départs se font depuis la gare routière à 09h00, 11h00, 13h00 et 14h30. Une fois à Beysehir il reste 10 km à parcourir jusqu'à Atapark Otel (en taxi, ou on vient vous chercher si notre véhicule est libre).